Petite Communauté Fraternelle de Foi

 


contacts :
 sur St-Hermeland Madeleine-Mary 06 84 24 68 74

 sur Ste-Monique Eléonore 06 62 14 69 51

(photo en attente) sur La Pentecôte Christiane 01 77 46 42 28

 voir dates de rencontre sur l'hebdomadaire ou dans agenda

ci-dessous : SOURCE INTERNET A TITRE INDICATIF car chaque membre des équipes sur les paroisses se concertent et organisent leurs rencontres en fonction de ce qu'ils - elles ont envie de vivre ensemble :

Les Petites Communautés Fraternelles de Foi ont multiples visages. Formées à partir d’un projet de prière, de service ou de vivre ensemble. En retournant aux sources des Ecritures et en revisitant certains textes.

Vivre et faire vivre une communauté est à la portée de tous. tout le monde y est le bien venu, jeune, moins jeune...etc...

la lecture aide le chrétien à approfondir la parole que Dieu nous adresse et à entrer en communion avec lui à travers l’Ecriture. Elle est un chemin pour avancer dans la connaissance de Dieu.

La rencontre se déroule toujours dans un climat de prière et commence par une courte prière ou chant. Trois temps la composent. « Quand deux ou trois sont rassemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux » (Mt 18,20).

Les équipes ne sont pas des groupes d’étude de la Bible, mais des Petites Communautés Fraternelle de Foi, c’est-à-dire des croyants qui se rassemblent pour se laisser prendre par la Parole de Dieu. On entre donc dans la rencontre par un signe de croix, puis on peut ensuite formuler une invocation comme: « Parle, Seigneur, ton serviteur  écoute » (1 Samuel 3,10) ou encore: « Toi seul, Seigneur, as les paroles de la vie éternelle » Jean 6,68). On peut encore prendre une prière à l'Esprit Saint.

 1° temps: Temps de l'observation

- On commence par lire le ou les chapitres prévus pour la rencontre, sans trop les “hacher” (ne pas lire que 5 lignes chacun).

- Ensuite, pendant quelques minutes de silence absolu, chacun observe les éléments qui font le texte (par exemple: les mots à densité religieuse, les personnages, les mouvements, les lieux, etc ...). Si tout le monde a préparé cela avant, on prend néanmoins un petit temps de silence pour accueillir le texte qui vient d’être lu. - Enfin, à tour de rôle, chacun exprime au groupe l'élément de son observation qui lui semble le plus  important. (on respecte le temps de parole de chacun (en ne mobilisant pas la parole).

POINT D’ATTENTION: DANS CE PREMIER TEMPS, ON NE SORT PAS DE CE QUE LE TEXTE RACONTE LUI-MEME. ON NE DONNE PAS NOTRE AVIS. L’OBJECTIF EST D’ACCUEILLIR CE QU’IL NOUS DIT, A TRAVERS DES MOTS, UNE SYNTAXE.

L'observation se fait crayons à la main, pour souligner les mots et les expressions qui semblent caractéristiques de l'enjeu du texte.

 2° temps: Temps de la méditation.

- Après le temps de “mise en relation” avec un texte, une Parole qui n’est pas notre parole, nous passons à une autre dimension, celle de la méditation et de l’actualisation du texte (ce qui nous touche aujourd’hui). Pour ce faire, chacun reprend le texte et essaie de percevoir quelle est la foi qui s'y exprime (pourquoi est-il écrit, à votre avis?), et comment ce témoignage de foi peut résonner pour sa propre foi.

- Nouveau partage. Chacun résume ce qui lui semble l'enseignement de foi du texte et comment cela interroge ou non sa propre foi. Est-ce que le passage lui rappelle d’autres passages de la Bible

(Evangile, Ancien testament, etc…)? Il est important de faire des liens, car c’est la Parole de Dieu dans son ensemble qui révèle Dieu, et non un passage particulier.

 3° temps: Temps de partage ensemble.

Chacun exprime au groupe l'élément de son observation qui lui semble le plus  important.  Et comment il (elle) vit cela aujourd'hui : dans son foyer, au travail, dans son quartier.