Communion à domicile

Vous souhaitez recevoir la Communion à domicile : appelez votre paroisse aux permanences des accueils ou adressez nous votre demande par mél. : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

une petite piqure de rappel :

Plusieurs fidèles de nos paroisses ne sont pas en mesure de participer à la messe dominicale en raison de leur condition physique. Depuis ses débuts, l’Église a eu souci de visiter ces personnes et de leur apporter la communion pour leur bien spirituel. Il convient de rappeler que la distribution du Corps du Christ à des fidèles en dehors de la Messe ne peut se faire qu’à certaines conditions.

Tout d’abord, cette responsabilité de visiter les personnes âgées et autres fidèles invalides et de leur apporter la communion à domicile revient en premier lieu aux ministres ordinaires ordonnés de l’Église. S’il n’est pas toujours possible aux prêtres et aux diacres d’accomplir ce service de façon régulière, le curé de la paroisse doit avoir le souci de désigner des fidèles laïcs idoines qui, au nom de la communauté chrétienne, porteront le Corps du Christ aux fidèles malades ou âgés qui sont incapables de participer à la Messe dominicale (Directoire diocésain III – C15).

Rappelons-nous qu’à la demande de Jésus lui-même, lors de la dernière Cène, les Hosties et le Vin que le prêtre consacre, pendant la Messe, en union avec toute l’Église, deviennent le Corps et le Sang de Jésus, Fils de Dieu, répandus sur la Croix pour notre salut. À ce moment-là, les personnes qui sont présentes à la Messe, peuvent communier au Corps du Christ. Puis, les Hosties qui restent sont déposées dans un ciboire, lui-même déposé dans le tabernacle.

Les Hosties y sont déposées pour que les croyants puissent adorer le Saint Sacrement en dehors de la Messe, et, éventuellement, apporter la Communion aux malades et aux personnes âgées, (et seulement à ces personnes), à domicile.

Vous comprendrez donc que nous devons le plus grand respect à ces Hosties qui sont le Corps du Christ, Fils de Dieu. Il semble bon de rappeler quelques points pratiques pour que la Communion à domicile puisse porter tous ses fruits.

La Communion à domicile se fait dans un contexte de prière qui est une préparation à accueillir le Corps du Christ. On ne donne pas la Communion durant n’importe quelle émission de télévision, ni entre 2 cuillerées de soupe durant un repas ! Le contexte de prière est primordial pour que le sacrement porte ses fruits.

La Communion est donnée le plus tôt possible après la Messe. On ne met pas le Corps du Christ dans un tiroir pour une personne qui communiera au moment de son choix. La Communion est donnée dès que l’on arrive à la maison. On ne laisse pas non plus plusieurs Hosties consacrées en même temps pour que le malade ait la Communion pour plusieurs jours. On ne peut pas garder le Saint Sacrement chez soi sans la permission expresse de l’évêque.

Transporter le Saint Sacrement dans son sac à main ou dans ses poches pour « être plus proche de Dieu » relève d’une bonne intention, mais il s’agit d’une pratique formellement défendue. Le respect dû au Saint Sacrement est loin d’être toujours observé dans ces cas. La paroisse peut fournir des contenants spécifiques (custodes).

Si vous apportez la Communion pour plusieurs malades à la fois, si à la fin, il vous reste une ou plusieurs Hosties, vous devez les ramener à l’église ou les consommer vous-même immédiatement.

Comment procéder quand on porte la Communion à des personnes qui ne peuvent pas se déplacer :

On pose l'Eucharistie, placée dans une custode, sur la table qui a été préparée avec un tissu blanc et un lumignon. On peut faire spontanément une prière d'accueil. On invite le malade à la pénitence en disant « Reconnaissons que nous sommes pécheurs » et on récite avec lui le « Je confesse à Dieu ». On lit un texte d'Évangile, par exemple celui du dimanche. On peut exprimer des intentions de prières. On dit ensemble le « Notre Père ». On présente l'Hostie en disant « Heureux les invités au repas du Seigneur. Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde ». Le malade dit « Seigneur, je ne suis pas digne de te recevoir, mais dis seulement une parole et je serai guéri ». On donne l'Hostie en disant « Le Corps du Christ » - « Amen ». On peut faire spontanément une prière d'action de grâce et dire le « Je vous salue Marie ».